Goulot d’étranglement binaire surmonté : conquête du dernier mètre

Les interfaces binaires conçues pour les strictes informations de commutation font obstacle à la continuité des flux de données dans les machines et installations en termes d’Industrie 4.0. IO-Link comble cette lacune du système d’automatisation.

Les capteurs et actionneurs disposent de plus en plus de microprocesseurs, par exemple pour la commande d’affichages ou le paramétrage et l’enregistrement de données de configuration. Il va de soi de permettre un accès centralisé à ces fonctionnalités supplémentaires. C’est exactement ce que garantit IO-Link : une interface de communication qui a été développée en étroite collaboration par des entreprises réputées du secteur de l’automation industrielle.

Depuis 2009, Bachofen s’intéresse à l’IO-Link. Au cours de sa longue collaboration avec Turck, Bachofen a acquis dans le secteur de l’automatisation un niveau de connaissances inégalé : pour les intégrateurs de systèmes, une condition préalable idéale afin de préparer les machines et les installations pour l’Industrie 4.0.

Indépendant du bus de terrain : IO-Link de Turck

IO-Link est compatible avec toutes les technologies de bus de terrain usuelles. Il se base sur la connexion point à point entre capteurs/actionneurs et modules maîtres. Cela permet d’échanger, via l’interface binaire, non seulement les valeurs de processus mais aussi des informations supplémentaires comme les paramètres ou les messages de diagnostic.

Bus de terrain / connexion Ethernet

par exemple via TBEN-S2

Capteur IO-Link

par exemple capteur de déplacement linéaire

Capteur de position entraîné

(ou libre)

Câble standard non-blindé

avec brochage indentique à celui des E/S numériques traditionnelles

Téléchargements

Avez-vous des questions ?

Découvrez plus de produits de Turck

Domaines d'utilisation

  • Remplacement de répartiteurs passifs et de câbles multicore par des hubs E/S compatibles IO-Link

  • Manège : enregistrement des mouvements des vérins hydrauliques par des capteurs linéaires

  • Machine à tirer les noyaux : connexion de tous les capteurs intelligents à une interface IO-Link pour une communication constante

  • Réduction des stocks grâce à des appareils multifonctions paramétrables

  • Un seul module E/S nécessaire ; câbles standard peu coûteux

  • Modifications simples des paramètres dans les cas d’échanges d’appareils

  • Changements d’outils plus rapides et plus fiables

  • Réduction drastique des temps d’immobilisation des machines grâce à de nombreuses informations de statuts et possibilités de diagnostic

Autres thèmes de focalisation dans le domaine des machines et des installations